broyeur agricole

Quels sont les pièces d'usure sur un broyeur agricole

Disposer en stock des pièces de rechange pour anticiper une panne à cause d’une usure ou d’une défaillance d’une pièce est une très bonne initiative. Toutefois, il ne faut pas tout lister pour tout stocker pour éviter que l’argent ne soit immobilisé. Quoiqu’il en soit, il est toujours important de savoir toutes les pièces d’usure sur sa machine ou son engin.

Quelles sont les pièces qui s’usent facilement à l’emploi sur un broyeur agricole?

Sur un broyeur agricole, voici une liste des pièces qui peuvent s’user à leur utilisation dans ce matériel agricole :

  • Le marteau de broyeur : le marteau est l’élément le plus robuste et le plus solide sur les éléments e coupe d’un broyeur agricole ou un gyrobroyeur.
  • Les couteaux « épareuse » ou couteaux « broyeuse » : placés derrière l’engin sur un rotor hélicoïdal, ils servent pour la coupe des herbes et des broussailles.
  • Les lames réversibles, gauches et droites
  • Les axes de lame
  • Les fléaux pour broyeur
  • Les pièces de boulonnerie.

Le moteur, l’attelage, les courroies sont des éléments constitutifs d’un broyeur mais ne constituent pas de pièces d’usure.

Pourquoi c’est important de connaître les pièces d’usure d’un broyeur agricole ?

Il est toujours important d’avoir un minimum de connaissance sur ses avoirs et ses actifs : emplacement, mode d’utilisation, entretien et réparation, pièces d’usure… La première raison est très simple : l’acquisition d’un broyeur agricole est un investissement qui doit être rentable et non pour dépenser de l’argent. Les pièces d’usure doivent être connues sachant que ce sont les pièces maîtresses pour le bon fonctionnement du matériel. L’absence d’une de ces pièces entraîne l’immobilisation de l’engin. Une pièce d’usure en mauvais état ne garantit pas la qualité des travaux effectués par le matériel. De plus, les risques d’accident peuvent causer de nombreux préjudices graves.

Pourquoi est il important de disposer un stock de pièces de rechange ?

Pour assurer la continuité des activités agricoles, il est plus qu’important de disposer un stock de pièces de rechange. En général, le montage et le démontage d’une pièce d’usure peuvent être effectués par le conducteur d’engin ou par des employés. Cela ne nécessite en général aucune qualification particulière. L’important c’est de bien suivre les consignes d’installation qui doivent être figurées dans le guide d’utilisateur du broyeur.

Est-il nécessaire d’avoir des pièces de rechange pour toutes les pièces d’usure ?

S’il y a une possibilité et le stockage n’implique pas une immobilisation en termes de trésorerie, alors c’est mieux d’avoir un stock suffisant de pièces de rechange. Toutefois, il est toujours possible de faire une étude préalable avant de décider de stocker. En effet, si les fournisseurs de pièces de rechange de sa région en disposent en permanence, alors il n’est pas nécessaire d’avoir tout en stock. Le seul risque c’est que les prix peuvent flamber en fonction du marché.

Comment lister les pièces d’usure à stocker ?

Pour lister les pièces à stocker, il faut déterminer au moins deux critères de sélection. Le premier critère plus important c’est l’importance de la pièce. C’est-à-dire que l’indisponibilité de la pièce entraîne un impact considérable sur les activités agricoles. Le deuxième critère est la fréquence de rechange. Plus le remplacement de la pièce est fréquent, plus il est essentiel d’avoir plusieurs pièces en stock. Ensuite, on peut définir plusieurs critères en plus de ces deux déjà définis. Par exemple sur une éventuelle rupture du stock sur le marché et que la pièce peut devenir introuvable. On peut également se baser sur le délai de livraison fournisseur. Si la livraison se fait sur plusieurs mois alors il vaut mieux en avoir en stock que de paralyser les activités à cause de ce long délai.